Peut-on forcer un locataire à vider son appartement ? (S’il est rempli d'ordures et de déchets)

Vous avez un locataire qui a laissé traîner des ordures, ou victime du syndrome de Diogène? Alors vous devez savoir si il est possible de le forcer à engager une entreprise de débarras à ses frais à Lyon pour tout vider. Les réponses dans cet article.


Entasser les ordures et les déchets dans la maison est nuisible pour les habitants, mais pas que ! En effet, ce qu’on ignore souvent est que même les murs de la maison sont victimes d’une insalubrité prolongée. De ce fait, comment réagir si un locataire refuse de vider son appartement remplir de déchets ?


Bien qu’une réponse courte serait de lui demander simplement de le faire, elle n’est pas toujours efficace. En effet, certains locataires se plaisent dans un tel environnement et ne souhaitent rien faire pour y remédier. Dans cette situation, vous pouvez le forcer à le faire ! Comment ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir sur cette page.


Faites une première tentative de façon douce


La première chose à faire lorsqu’un locataire accumule des déchets dans son appartement et de lui parler de cet acte. Le plus souvent, ceux qui le font sont atteints du syndrome de Diogène et ne sont pas conscients de leur acte.


De ce fait, prenez visite avec le locataire et expliquez-lui le risque de laisser les ordures chez lui. Pour le convaincre, parler de l’impact de cet acte sur sa santé, de la nuisance au voisin et aussi de la détérioration du local.


Le plus souvent, les personnes qui sont conseillées ainsi font un effort de changement et vident leur appartement. Cependant, cela n’est pas le cas chaque fois ! En effet, certains locataires sont moins compréhensifs et estiment qu’ils sont chez eux. De ce fait, il faudra laisser tomber cette méthode et essayer une alternative suivante.


Envoyez une lettre lui demandant de vider son appartement


Si un locataire refuse de vider sa maison remplie des déchets et d’ordure, vous pouvez lui envoyer une lettre avec accusé de réception. Le plus souvent, cette méthode n’est pas pour lui faire changer d’avis, mais juste pour lui prouver votre sérieux et avoir une preuve en cas de poursuite. Si le locataire répond à la lettre vous informant qu’il va le faire, restez tranquille et attendez qu’il le fasse.


Dans le cas, patientez quelques semaines et passez à l’étape suivante. Attention, la lettre doit être bien rédigée et doit contenir les raisons qui vous poussent à demander une telle chose. Est-ce en rapport à la santé des voisins, celle du locataire ou en rapport avec votre habitat si vous êtes bailleur.


Contactez un huissier et engagez une poursuite


Pour finir, si la lettre reste sans réponse, ce qu’il faut faire est de contacter un huissier pour vous aider à mettre la pression au locataire. Mais attention, la loi stipule qu’un locataire doit jouir de sa propriété comme il le souhaite.


De ce fait, il faudra réellement que les dommages soient importants pour en faire une affaire judiciaire. Si c’est simplement pour la dégradation de vos murs de façon légère, n’oubliez pas que le contrat de bail prévoir des sanctions en vigueur. De ce fait, s’en tenir à celles-ci fera l’affaire.


Une fois le locataire parti de son logement, vous pouvez faire venir une entreprise pour débarrasser l'appartement !